Navigation – Plan du site
Recensions

Anna Łebkowska, Empatia. O literackich narracjach przełomu XX i XXI wieku

Marta Suchańska
p. 66
Référence(s) :

Anna Łebkowska, Empatia. O literackich narracjach przełomu XX i XXI wieku, Cracovie, Universitas, 2009, 326 p.

Entrées d’index

Lieux :

Pologne
Haut de page

Texte intégral

1Empathie. À propos des narrations littéraires au tournant des XXe et XXIe siècles est le premier essai polonais qui analyse la prose à travers le prisme de l’empathie. Les travaux antérieurs consacrés à cette thématique (à l’instar de ceux de Michał Głowiński ou de Jarosław Płuciennik) ne s’intéressent pas à l’empathie comme catégorie littéraire indépendante. Ils ne montrent pas les contextes possibles de sa compréhension ni les mécanismes empathiques sur fond de prose contemporaine.

2Le livre d’Anna Łebkowska constitue sans aucun doute une tentative de se mesurer à la catégorie interdisciplinaire de l’empathie qui, ces derniers temps, a refait surface dans les discours des spécialistes littéraires. Pour ce faire, l’auteur décrit l’idée de manière théorique puis l’utilise comme catégorie d’interprétation. Elle présente la dimension anthropologique de l’empathie, la définit comme catégorie servant à apprivoiser le monde, à tenter de comprendre l’autre personne et à franchir la distance inamovible entre l’objet et la réalité. Łebkowska remonte jusqu’à l’origine de la catégorie littéraire de l’empathie et la relie avec la mimésis d’Aristote tout en indiquant ses deux lignées : celle du XVIIIe siècle liée au sentimentalisme et celle du XIXe siècle en rapport avec le romantisme. Selon les théoriciens, cette deuxième voie a exercé une influence sur la critique littéraire au tournant des XXe et XXIe siècles que ce soit par le biais de la Jeune Pologne, de la critique française ou de l’école de Genève. Actuellement, elle situe la catégorie de l’empathie dans le domaine de la critique éthique, voire féministe. Elle la lie avec les conceptions de la fiction, de la simulation ainsi qu’à une réflexion sur la dimension affective de l’œuvre littéraire.

3Une grande partie du livre de Łebkowska est également consacrée à l’interprétation de la prose contemporaine. L’auteur découvre dans la littérature à la fois un désir constant d’empathie et la nouvelle conscience de son inaccessibilité. Ces deux tendances se retrouvent notamment dans l’écriture d’Izabela Filipiak, Olga Tokarczuk, Marek Bieńczyk et Władysław Odojewski. L’auteur réfléchit sur des phénomènes littéraires tels que la narration biographique dans la fiction, les ecphrases comme forme de médiation empathique, la photographie et son rôle dans la représentation et l’apprivoisement de l’Autre.

4Selon Łebkowska l’empathie embrasse les relations entre le lecteur et l’auteur, l’auteur et le personnage, le lecteur et le personnage, les héros entre eux. Elle touche à la fois aux genres traditionnels et virtuels, à la fiction ainsi qu’à la photographie, elle s’associe à la critique littéraire, à l’anthropologie et à l’histoire de la littérature.

5Face aux affirmations et aux interprétations de Łebkowska, je me suis demandé si le discours sur l’empathie n’était pas uniquement un prétexte pour décrire divers phénomènes de la littérature moderne. Par endroits, les considérations fascinantes sur l’histoire de l’empathie se diluent dans des textes d’interprétation. Bien sûr, dans un certain sens, toutes ces réflexions concernent la relation avec une autre personne, mais faut-il, pour parler de cela, se servir de la notion d’empathie ? J’ai le sentiment que ce n’est pas nécessaire. Cela ne change cependant pas le fait que le livre de Łebkowska est une aventure intellectuelle et, même s’il porte parfois à discussion ou éveille le doute, cela vaut la peine de s’essayer à cette lecture empathique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marta Suchańska, « Anna Łebkowska, Empatia. O literackich narracjach przełomu XX i XXI wieku », Slavica bruxellensia, 4 | -1, 66.

Référence électronique

Marta Suchańska, « Anna Łebkowska, Empatia. O literackich narracjach przełomu XX i XXI wieku », Slavica bruxellensia [En ligne], 4 | 2009, mis en ligne le 15 octobre 2009, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://slavica.revues.org/280

Haut de page

Auteur

Marta Suchańska

Doctorante à l’Université Adam Mickiewicz de Poznań

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de Slavica bruxellensia sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo Université libre de Bruxelles - ULB
  • Logo DOAJ
  • Les cahiers de Revues.org