Navigation – Plan du site
Recensions

Tadeusz Różewicz, Kup kota w worku (work in progress)

Alexandra Dufour
p. 105-106
Référence(s) :

Tadeusz Różewicz, Kup kota w worku (work in progress), Wrocław, Biuro Literackie, 2008, 106 p.

Entrées d’index

Lieux :

Pologne
Haut de page

Texte intégral

1Avec ce nouvel ouvrage, Tadeusz Różewicz surprend le lecteur et l’emmène dans des endroits inhabituels afin de lui faire découvrir sa perception du monde.

2L’auteur enfile ses vielles chaussures et part se promener dans la réalité. Il observe, écoute et lit tout ce qui se passe autour de lui. Il regarde la réalité droit dans les yeux et nous la commente à travers le prisme d’une ironie piquante et d’un humour grinçant.

3La force de ce recueil tient notamment à sa composition. La prose, la poésie, les petites pièces de théâtre agrémentées de dessins humoristiques et de notes manuscrites constituent un véritable patchwork bigarré.

4Dans Kup kota w worku (Achète un chat dans un sac), l’écrivain n’hésite pas à pointer du doigt les travers de notre société contemporaine. Il s’attaque à la culture de masse, dont le jeune Harry Potter fait bien souvent les frais, à la « globalisation des sms », à la télévision et à l’internet.

5Par le pastiche et les jeux de mots, il s’en prend également à la jeune génération dégénérée pour laquelle le langage a cessé d’être communicatif et l’orthographe et la grammaire se pratiquent selon des règles aléatoires. Sur le ton du sarcasme et avec une véritable verve linguistique, il s’amuse à parodier la langue polonaise qui a été prise en otage par les américanismes et les vulgarismes. Autant dire que personne n’échappe à l’humour tranchant du poète, que ce soit les « Don Juan du chat », les journalistes, les jeunes, les starlettes, les copywriters, les bloggeurs, les politiciens ou les artistes.

6Różewicz n’a certes jamais été un grand optimiste, cependant il a toujours conservé son sens de l’humour, un humour qui se veut tantôt émouvant et raffiné, tantôt acéré et sans pitié.

7C’est sans doute l’un des volumes les plus singuliers et les plus étonnants de l’auteur. Le lecteur aurait tort de ne pas prendre l’invitation de Różewicz au sérieux : enfiler ses vieilles chaussures à son tour et continuer à rêver un peu plus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alexandra Dufour, « Tadeusz Różewicz, Kup kota w worku (work in progress) », Slavica bruxellensia, 3 | -1, 105-106.

Référence électronique

Alexandra Dufour, « Tadeusz Różewicz, Kup kota w worku (work in progress) », Slavica bruxellensia [En ligne], 3 | 2009, mis en ligne le 09 mai 2012, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://slavica.revues.org/221

Haut de page

Auteur

Alexandra Dufour

Étudiante à l’Université Libre de Bruxelles en Langues et Littératures modernes, orientation slaves

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de Slavica bruxellensia sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo Université libre de Bruxelles - ULB
  • Logo DOAJ
  • Les cahiers de Revues.org